Lis ta vie en couleurs

Voici mes dernières lectures, certaines feront l’objet d’un article, d’autre non, mais je t’en parle quand même un peu, ça pourra te donner des idées si tu es en panne d’inspiration de bouquinage !

listavieencouleur

Mes notes sont attribuées en fonction de l’intérêt que j’ai éprouvé pour le livre et de l’histoire qui est racontée, la façon dont elle est écrite, etc. C’est TOTALEMENT subjectif hein, je vais sans doute adorer un livre que tu auras détesté, mais c’est ce qui fait aussi le charme de la littérature, pour le coup, y’en a vraiment pour tout le monde ! La note maximale est 4 étoiles  Le renouvellement des titres sera aussi régulier que possible, pas plus de 6 présentés sur cette page.

  • De bons présages, de Neil Gaiman et Terry Pratchett : le démon Rampa et  l’ange Aziraphale sont sur Terre pour préparer la naissance et l’éducation du rejeton de Satan, l’Antéchrist, qui doit déclencher l’Apocalypse. Mais à la suite d’un malencontreux échange de bébés à la maternité, les choses ne se passent pas comme prévues. D’autant que les deux compères se sont habitués à la confortable existence terrestre et non plus vraiment envie de prendre part à la guerre qui s’annonce. Un roman de fantasy totalement loufoque, so british, sur fond de prophéties et d’Inquisition, à dévorer d’urgence !

    Note : 

  • Comment j’ai fumé tous mes livres, de Fatma Zohra Zamoum : une jeune femme décide de troquer ses livres contre des cigarettes, afin de rendre son expérience tabacoligique riche d’enseignement et de beauté littéraire. Une plongée dans son univers décalé et dans son choix de classification des ouvrages pour le moins … original ! Avis aux adeptes des bibliothèques structurées et aux bibliothécaires aguéris, ce roman risque de remettre en question votre vision des choses !
    Note : 
  • Un mariage poids moyen, de John Irving : dans une Amérique des années 70, deux couples. Une histoire loufoque et rocambolesque de sexe et d’amour sur fond de combat de lutte. Ce roman m’a tenue en haleine, il n’est jamais vulgaire et éclaire la difficulté d’une relation à quatre … qui laisse forcément des traces !
    Note : 
  • Lecture en cours : The hours (Michael Cunningham)
Publicités

Envie de réagir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s