Que faire à la rentrée 2016 ?

L’année dernière, je me posais la même question : Que faire à la rentrée 2015 ? Mais 2015-2016 fût une année un peu mouvementée, pour le pays évidemment, mais aussi pour moi, sur le plan moral comme physique. Entre les attentats de novembre, la perte de deux êtres chers et un mariage à organiser et à vivre à fond : un cocktail d’émotions fortes, pas toutes positives. Mes objectifs étaient de remonter sur scène pour faire du théâtre, me remettre au badminton de façon plus assidue et enfin de continuer mon engagement dans mon association d’apiculture …

Cheezburger fail bob dylan subterranean homesick blues

Le bilan de l’année passée

Evidemment, je n’ai pas fini ma saison de badminton (une vilaine entorse et des vilains messieurs sont passés par là, l’une a niqué ma cheville gauche et les autres ont tué des innocents). Quand j’ai voulu y retourner en février, je me suis bien rendue compte que je débarquais comme un cheveux sur la soupe, les amitiés étaient déjà formées, et je ne me sentais pas super à ma place. Quand tu t’aperçois qu’il faut que ce soit la coach qui insiste auprès des autres de te prendre comme partenaire ou pour faire un petit 1 contre 1 de 10 minutes, ça ne te donne pas des masses envie de revenir.

hispanic fc

Ensuite, je me suis beaucoup investie dans l’apiculture en fin de saisie 2015, ainsi que pour la vente des pots de miel de la récolte annuelle. Beau bilan, puisque nous avons pu vendre près de 50kg de miel ! J’ai été nommé Secrétaire adjointe de l’association. Après un hiver doux, nos chères butineuses se sont toutes réveillées en mai : aucune perte à déplorer, nous étions très contents. Cependant, un printemps dégueulasse a totalement plombé nos espoirs, et nous n’avons pu faire que peu de récoltes pendant l’été. La vie sur le rucher n’étant pas très dynamique, je me suis abstenue de monter sur les toits, les contrôles étant rapidement faits par les autres membres.

cage

Enfin, le théâtre … Cette fois-ci, ce n’est pas totalement un échec. En effet, j’ai pris la décision en septembre de ne pas m’inscrire au théâtre, pour une bonne raison : pouvoir me consacrer à la préparation du mariage sans avoir à me soucier d’apprendre un texte et surtout de devoir jongler en juin entre le spectacle de fin d’année et le « Oui, je le veux ». Projet reporté d’un an, donc. Mais à la fin du mois de novembre, j’ai découvert un monde tout aussi génial, si ce n’est même plus, que celui du théâtre : celui de la goguette ! Patience, je t’en parlerais un jour, sans doute. Mais pas tout de suite 😉 En tous les cas, cette nouvelle activité répond à deux de mes besoins « bien-être » : écrire des textes et faire rire les gens. Car j’aime ça moi, faire marrer les gens, tout en les interpellant.

music love television best adele

Les projets pour cette année

Tout d’abord, un gros projet : nous achetons un appartement ! Il est génialissime, pas loin de notre appartement actuel et il n’y a rien à refaire dedans, sauf quelques peintures murales histoire de rafraîchir tout ça. Le must : nous aurons une petite terrasse de 6m², et mon premier objectif sera donc de l’aménager chaleureusement, pour qu’on s’y sente bien et qu’elle nous serve de mini-jardin. Des fleurs, un arbuste et un petit potager en pots : voilà nos envies ! J’écume Pinterest pour trouver des idées d’aménagement sympa et pas chères, et j’ai déjà de beaux projets !

southparkgifs eric cartman angry mad garden

Ensuite, suite à notre ouverture de bal couronnée de succès au mariage (pour trancher avec les traditions et s’approprier ce moment, nous avons ouvert le bal en jouant en 1 contre 1 à Just Dance 2, sur la musique de Supergrass Alright), nous avons décidé de prendre des cours de danse tous les deux. Désormais, le jeudi soir, c’est cours de rock’n’roll ! Amis castanetois, préparez-vous à nous voir tourbillonner sur le dancefloor l’année prochaine 🙂

dancing 50s john travolta prom grease

Et pour finir, donc, continuer à écrire. Que ce soit pour ce petit blog ou pour mes goguettes. Parce qu’écrire me fait du bien, me soulage, me permet aussi de me faire m’interroger sur certaines choses, de creuser un peu plus en moi chaque jour, pour trouver des réponses, comprendre mes envies, mes opinions. Ici, je m’autorise des petits moments de futilité, dans la goguette, j’affirme mes valeurs. Bref : je n’arrêterai pour rien au monde.

Dans quoi vas-tu te lancer cette année ? Quelque chose de nouveau ou la poursuite d’un projet ou d’une activité que tu pratiques déjà ?

PS : Promis, je t’explique tout bientôt ce que c’est que cette « goguette ».

Publicités

2 réflexions sur “Que faire à la rentrée 2016 ?

Envie de réagir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s