Australie, step by step (#3)

Hello les frenchies ! Ouai, bon, d’accord, moi aussi je suis une frenchy ! Mais n’empêche que j’ai visité l’Australie et que je vous en parle régulièrement, une première fois chez ma copine #RoseChiffon et une seconde fois sur mon ancien blog, celui de démarrage. Bref, nous voici à la troisième édition de notre voyage au pays des kangourous, et on va gentiment quitter Sydney pour couler des jours paisibles un chouia plus à l’Ouest, à Adélaïde et sur la pittoresque Kangaroo Isldand. Suivez le guide !

Adélaïde, la cité tranquille

J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette ville du sud. Adélaïde, c’est la tranquillité même du South Australia, c’est un spot culturel démentiel, c’est un campus verdoyant et très oxfordien à 2min à pieds du centre ville, c’est la douceur de vivre à l’australienne.

Nota bene : si tu veux admirer toutes mes superbes photos en plus gros, tu cliques dessus 🙂

Architecture - Adélaïde (Australie)Architecture - Adélaïde (Australie) Architecture - Adélaïde (Australie) Architecture - Adélaïde (Australie)

Nous ne sommes pas restés insensibles au charme de cette ville à l’architecture magistrale, aux nombreux espaces verts … et j’ai personnellement craqué pour le ton donné dans les espaces publics à la liberté d’expression, à l’art et à l’humour !

Dans ce climat méditerranéen, on s’est sentis bien, apaisés, ressourcés, et on s’est dit que s’il y avait une ville dans laquelle on aimerait couler des jours paisibles et heureux, bah Adélaïde serait dans le top 3 (mais bon, on a pas encore trouvé le 2 autres …). Mais il nous a fallut la quitter aussi vite que nous en sommes tombés amoureux, pour rencontrer la sauvage Kangaroo Island.

La sauvage Kangaroo Island

Après une petite heure de ferry, nous voici les pieds sur terre, sur la Terre des kangourous, la sauvage, rebelle, capricieuse Kangaroo Island [en français]. Malgré un temps orageux, notre comité d’accueil était plutôt sympatoche !

Dauphins

Nous avons pu nous approcher un peu, et en avançant nous nous sommes rendus compte que la plage sur laquelle nous marchions était entièrement faite de coquillages, principalement de coquilles de Bernard-L’Hermite. En avançant peu à peu dans l’île, nous avons découvert des choses incroyables pendant les deux jours passés sur cette île. Entrons dans le parc national de Flinders Chase et dans les différentes merveilles qui le bordent.

Remarkable rocks

Les Remarkable rocks sont des rochers posé à flan de falaise, totalement érodés par la mer, le vent, la pluie. Ils tiennent là on ne sait trop comment et ont des formes courbes qui laissent rêveur !

Remarkable rocks

Little Sahara

Chéri a pu faire du sandboard ! Bon il a un peu galéré, le sable était bien humide, mais il s’est bien éclaté ! J’ai pas de photos à vous montrer mais sachez que c’est assez impressionnant ces immenses dunes de sable, un peu comme la Dune du Pilat quoi !

Seal Bay Conservation Park

Nous avons découvert ce parc de sauvegarde des lions de mer. De gros mammifères qui se dorent la croûte au soleil (même s’il y en avait très peu ce jour là … en fait on se caillait totalement !!). La chose tristounette, c’est ce petit bidule dont la maman n’avait pas été vue depuis plus de 3 jours et qui sautait de femelle en femelle (et se faisait envoyer bouler) pour se nourrir. La jeune femme qui nous a fait la visite a expliqué qu’il allait sans doute mourir de faim, mais qu’ils (les gardes du parc) n’interviennent jamais dans la vie des animaux 😥

KI5

Admirals Arch

Admirals Arch, c’est une grotte décorée de stalactites bien flippantes à laquelle on accède par un petit chemin de planches. On peut y admirer des phoques qui jouent, se prélassent et rentre de la pêche. Un grand bol d’air frais avant de retourner dans les terres de l’île !

KI8

D’autres curiosités

L’île est tout de même grande : plus de 4 400 km², pour à peu près autant d’habitants (le ratio est donc de plus d’1km² par habitant …). Il faut bien que ces gens reçoivent du courrier de la « métropole », enfin de l’île principale qu’est l’Australie. Ainsi donc un bureau de poste a été improvisé sur l’île. Le distributeur du courrier fait la navette deux fois par semaine, à charge à chaque habitant de venir récupérer ses lettres dans la boite aux lettres qu’il aura lui-même confectionné. Oui, avec un vieux bidon, un frigo, je crois même aussi avoir vu une télévision 🙂

La Poste

Sur Kangaroo Islande, nous avons également visité un rucher, dégusté une délicieuse glace et acheté du miel à la Clifford’s Honey Farm, découvert une distillerie d’eucalyptus et d’huile d’émeu (The Emu Ridge Eucalyptus Oil distillery) … mais nous n’avons pas croisé un seul kangourou … publicité mensongère !! Bon, on a quand même vu un koala qui faisait sa sieste dans un arbre en bord de route et une femelle émeu qui avait tué son mâle (cooooool …)

Voilà pour ce troisième opus de notre voyage en Australie !! Le prochain coup, on s’enfoncera dans les terres rouges, l’Outback, les monts sacrés aborigènes, et je vous parlerai de la légendaire montagne Uluru ainsi que de la désertique Alice Springs !

Advertisements

Envie de réagir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s