Weight Watchers pour les nul(les)

Ah, c’est le Printemps. Et qui dit « printemps » dit « aaaahhhhh mais pourquoi j’ai bouffé autant de raclettes/fondues/tartiflettes/truffades/choucroutes/plat-gras cet hivers ?!? » ! Celles qui se demandent comment leur bikini a fait pour rétrécir autant en 9 mois sont d’une mauvaise foi sans égale … ou alors elles sont enceintes … Quoi qu’il en soit, on ne peut que haïr les couvertures des magazines qui nous vendent un corps de rêve sans se fatiguer pour 1,40€, avec genre 2-3 pompes par-ci par-là et du serrage de fesses sur notre chaise de bureau (en toute discrétion ? TU PARLES, t’as déjà essayé ?). Alors on se mutile, on se prive, on se maudit quand on prend un gâteau à la cantine et on part courir 3h pour éliminer le McDo de dimanche midi. Mais est-ce la solution ? NON !

Weight Watchers

La prise de conscience / le déclic qui tue

Je suis le programme Weight Watchers depuis septembre 2013. J’en avais beaucoup entendu parler sans trop y prêter attention, et c’est au retour de nos vacances d’été de 2013 qu’avec Chéri, on s’est rendus compte qu’il y avait comme un soucis … Nos 2 dernières années avaient été parsemées de déménagements, de temps de transport interminables, de stress de chômage / de boulot, bref … on avait un peu lâché l’affaire de l’alimentation saine, équilibrée et variée. Vacances d’été, donc, et check des photos en rentrant … CHOC ! Que nous était-il arrivé ? On ne se reconnaissait plus vraiment, la dure prise de conscience a été brutale mais franche : là, ça devenait critique. Alors on s’est juré de faire les choses bien, mais en se respectant et en respectant nos personnalités. Parce que faire un régime drastique pour perdre 30kg en 6 mois, non merci. Nous sommes un couple de bons vivants, nous aimons la bonne chair, moi le bon vin et lui … le bon Coca :p

Prise de conscience

Nous avons donc décidé de tenter Weight Watchers, suite à des avis plutôt encourageants de proches. Et c’est là qu’à commencé notre nouvelle vie, un peu déroutante, mais très enrichissante et surtout extrêmement révélatrice de notre comportement alimentaire !

Règles et but du jeu

Le principe de la formule que nous avons choisi est simple. Dans un premier temps, un bilan de vie est établi : poids actuel (AÏE), taille, degré de sédentarité, etc. De là découle un capital de points attribué en fonction de tous ces éléments : ce sont des points qui représentent en fait le nombre de calories auquel vous avez droit quotidiennement. Plus vous avez un poids élevé, plus votre capital de points (appelés ProPoints (PP) dans le programme) sera élevé également. Et donc plus vous mincissez, moins vous avez de points. Les hommes ont plus de PP que les femmes (à poids égal), l’homme ayant un métabolisme plus gourmand en calories.

Vous avez donc pour une journée votre capital de PP à dépenser dans son intégralité, ainsi qu’une liste des aliments avec le nombre de PP lié pour une portion donnée. Par exemple, 100g de pâtes cuites vous coûteront 3 PP quand 100g de brocoli cuit à la vapeur ne vous coûteront rien !

Pour que ce soit efficace, vous devez dépenser la totalité de votre capital quotidien, ni plus ni moins. Une réserve hebdomadaire vous est également attribuée pour les éventuels « écarts », lorsque vous sortez au restaurant entre amis et que l’idée de vous commander une salade quand tout le monde s’empiffre de tartiflette (oui j’y tiens) ne vous emballe pas plus que ça. Sachez que chaque fois que vous faîtes une activité physique, elle peut être transformée en « points d’activité » que vous pouvez à loisir dépenser ou justement ne pas toucher … ce qui vous aidera à perdre du gras !

Avec Chéri, nous avons choisi la version Web du programme, parce qu’on était tous les deux et qu’on se motive mutuellement. Mais si vous êtes seul(e) à vous lancer dans l’aventure, vous pouvez également choisir l’option avec les réunions, cela vous permettra de voir d’autres participant(e)s et de ne pas vous démotiver seul(e) dans votre coin !

Entraide dans Weight Watchers

Mon avis sur Weight Watchers

Dans la première partie, j’ai écrit que nous avons, avec Weight Watchers débuté une nouvelle vie un peu déroutante. Il est vrai que le seul principe de peser ses aliments pour préparer à manger, c’est relou. Voilà, je le dis, c’est relou et pas toujours évident selon les aliments. De plus, on ne sait pas toujours comment sont préparés les plats dans les restaurants d’entreprise, et pour ma part, quand je vois un repas complet pour 3€ au self de ma boite, je vais pas m’emmerder à me préparer à bouffer chez moi le soir pour le lendemain !

Alors il faut aussi apprendre à regarder ce qu’on mange, on prend conscience que oui, les calamars à la romaine, ça déboîte, mais par contre ça te grille ton quotas de PP en 3 bouchées ! Oui, les pâtes à la carbo c’est délicieux, mais préparées à la maison avec du jus de cuisson des pâtes et de fins morceaux de poitrine de porc plutôt qu’une tonne de crème fraîche à 800% de matière grasse et des lardons qui ressemblent au résultat d’une liposuccion, c’est peut-être mieux. Bref, avec Weight Watchers, tu prends aussi conscience de la qualité de aliments que tu manges. Le pain blanc ? Oui, c’est bon, mais le pain complet coûte moins de points, et c’est mieux pour la digestion ! Les gâteaux au yaourt ? C’est moelleux et délicieux, mais le gâteau au fromage blanc ça cale plus et c’est beaucoup plus light (la recette très bientôt d’ailleurs !).

Alors je ne suis pas très consciencieuse, je fais souvent des écarts, mais ce programme à l’avantage de ne pas être culpabilisant. Depuis septembre 2013, j’ai perdu 15kg, et Chéri en est à 20kg ! Les hommes perdent plus vite que les femmes, mais ils reprennent plus vite, enfin chez nous c’est comme ça que ça fonctionne. Il y a des périodes où on se prend pas trop la tête, et le dimanche on garde l’application Weight Watchers fermée. Mais du lundi au samedi, on essaie de faire gaffe et de rester dans les clous du décompte de PP. L’objectif s’atteint plus rapidement quand on est très consciencieux, mais je le redis, on est des bons vivants, et se priver n’est pas notre genre. On a juste réduit la dose de « petits plaisirs » sans la supprimer, et pour le moment, on fonctionne très bien comme ça, couplé à une activité sportive (1h, 2 à 3 fois par semaine).

Faire du sport

Connaissez-vous Weight Watchers ? L’avez-vous essayé ?

Publicités

7 réflexions sur “Weight Watchers pour les nul(les)

  1. Article très sympa. J’ai des amies qui ont commencé ce régime et qui en sont très satisfaites. Il est plus simple que les autres d’ailleurs et moins privatif.
    Merci pour les gif de chats ils me font toujours autant rire !!
    Félicitation pour vos kilos perdus à vous deux ! Par contre rassurez moi le mariage il ne sera pas Weight Watchers ????

    Aimé par 1 personne

    • Bien sur que non, il sera TELLEMENT FAT ce repas de mariage :p
      Sur le net, tu peux tellement trouver des gifs de chats sur tout et n’importe quoi ! Je pense que ça sera ma marque de fabrique :p
      Niveau WW, j’en suis très contente, des fois je passe une semaine au calcul strict, des fois non, mais ça me convient parfaitement, l’essentiel est de se sentir bien 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Mon copain se lance dans un régime avec du sport à fond, donc pour l’accompagner et l’aider (ouais je suis hyper sympa) on va se renseigner pour le Weight Watchers. Grâce à ton article il a envie de s’y intéresser et tenter l’expérience (aurais tu des actions chez eux ??!!). On verra le résultat dans 6 mois !

    Aimé par 1 personne

Envie de réagir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s