La contraception : laisser le choix aux femmes !

Comme beaucoup d’entre nous (là je parle des filles hein …), j’ai commencé ma contraception à l’adolescence. A 16 ans je prenais donc la pilule, heureuse comme tout que ça me fasse dégager les 3/4 de mon acné ! Et cette relation de confiance a duré près de 8 ans, jusqu’à ce que …

La pilule : difficile adaptation au mode de vie

Adolescente et toute jeune adulte, la prise de la pilule ne me posait aucun problème. J’ai en plus eu la très grande chance de n’avoir aucun effet secondaire indésirable lié à la prise, mon gynécologue et moi avons trouvé immédiatement celle qui me correspondait parfaitement et c’était la belle vie. A 22h, mon portable sonnait, PAF mon mini cachet et en avant guingant !

Seulement, la vie est ainsi faite : on change, nos lieux de vie, nos habitudes, notre façon de voir les choses se modifient aussi vite que s’écaille un vernis à ongles acheté 1€ sur le marché … Après plus de 6 belles années de relation, Bellara (c’était son petit nom) et moi nous nous sommes éloignées. J’avais tendance à oublier de la prendre, malgré les rappels de mon portable, et au final, la prise de la pilule devait être couplée à l’utilisation de capotes … l’intérêt ZERO d’une contraception orale quoi …

Capote de chat

Je me suis donc demandé si mon nouveau mode de vie (nouvellement parisienne, en CDI dans une grosse boite avec des horaires bien chargés et des temps de trajets faramineux) était toujours en adéquation avec cette contraception …

Mon premier choix : le stérilet en cuivre

Ainsi donc, mon histoire avec Bellara s’est terminée, et je l’ai remplacée par Mona Lisa. Ma décision était en accord avec mes choix du moment : plus envie de bouffer un tas d’hormones, une envie de reprendre possession de mon corps, etc. Je me suis donc pas mal renseignée sur ce petit T de cuivre et j’ai débuté mes démarches pour prendre un rendez-vous chez un gynécologue, tâche que je savais compliquée (« J’ai une disponibilité le 3 juillet à 15h … oui c’est dans 6 mois, mais mademoiselle, qu’est-ce que vous pensiez, hein ?« ) mais que je n’imaginais pas aussi désagréable. En effet, on m’a refusé un rendez-vous chez 3 gynécologues parce que, n’ayant jamais eu d’enfant, ces médecins refusaient de me poser un stérilet en cuivre parce que c’était contre leur éthique …

What the fuck ?!

Et puis je suis tombée sur un type intelligent qui a bien prit le temps de tout m’expliquer, depuis la façon dont on allait procéder pour la pose, aux effets que cela pouvait engendrer et aux infimes risques de grossesse extra-utérine ou d’infection, au suivi médical autour, etc. Une perle ! J’ai donc sauté le pas. La pose doit se faire pendant les règles parce qu’elle produit des saignements. Mais j’en ai quand même bien chié, et je n’ai pas regretté d’avoir demandé un rendez-vous le vendredi (avec RTT posé) pour avoir tout le week-end pour m’en remettre ! Et puis j’ai gardé Mona Lisa pendant 2 ans (on peut le garder jusqu’à 7 ans) avec un contrôle 6 mois après la pose et ensuite, classique, tous les ans.

J’ai retiré ce stérilet il y a quelques semaines, parce que je pense que mon corps ne le supportait pas très bien : j’avais des règles ultra longues et plutôt denses, qui me mettaient pas mal à plat. En plus, il m’arrivait fréquemment d’avoir des spottins. Pas le top du confort.

Et les autres possibilités ?

Il y a tout un tas de moyens de contraception : à vous de trouver celui qui vous correspond ! Et pour cela, pas besoin de tous les tester à l’aveuglette : demandez déjà l’avis de votre gynécologue, s’il/elle est compétent(e) il/elle saura vous dire quelle contraception éviter en fonction de votre mode de vie. Pour ma part, celui qui m’a enlevé le stérilet de cuivre m’a conseillé, plutôt que de repasser à la pilule (qui était le seul choix possible dans ma tête avec l’implant) de tester le stérilet à la progestérone. Il m’a également conseillé de me rendre sur http://www.choisirsacontraception.fr/ afin de pouvoir étudier tous les moyens et de me faire ma propre opinion.

Choisir sa contraception

J’ai finalement décidé de ne rien prendre pour le moment, et Chéri est d’accord avec moi, on repasse à la bonne vieille capote. Parce qu’il y en a marre d’être esclave de ses hormones bidouillés, de ces morceaux de cuivre ou de plastique dans l’utérus ! Cela fait donc un cycle que je n’ai plus de contraception autre que le préservatif, et je ne me suis pas sentie aussi à l’aise avec mon corps depuis bien longtemps ! Pas d’effet de prise de poids (merci la pilule), pas de spottings (merci le stérilet / la pilule), pas de sécheresse inconfortable (merci l’implant).

Et vous, quelle contraception avez-vous choisie ? Qu’avez-vous testé ? Votre avis m’intéresse !!

Advertisements

2 réflexions sur “La contraception : laisser le choix aux femmes !

  1. Tu as testé pas mal de choses c’est bien. Pour ma part pour des raisons plus médicales je suis restée sur la pilule. Bon après avoir changé maintes et maintes fois pour les raisons : arrêt de fabrication (sans aucune information merci les gars), boutons à gogo (à 25 ans c’est moyen sexe), maux de tête insupportable (doliprane est mon meilleur ami) et j’en passe.
    Je la garde jusqu’au premier petit et on verra après !

    Aimé par 1 personne

    • La pilule à force, ça m’a un peu foutue en vrac. J’avais tout le temps mal aux seins entre autre, ce qui n’est pas fabuleux pour les moments câlins.
      Par contre, j’ai un bon nombre d’amies qui ont fait une fausse couche après la prise de la pilule. Manifestement c’est pas plus mal de laisser son corps nettoyer un peu tout ça 😉

      Aimé par 1 personne

Envie de réagir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s